Ariane Moffatt présentera 22h22 aux Blainvillois!

Il y a des minutes riches comme des heures.

22h22, le cinquième album d’Ariane Moffatt, nous fait vivre quelques-uns de ces moments suspendus, où le cœur s’ouvre à de nouvelles réalités, où l’intime a rendez-­vous avec l’universel.

Coréalisé par Ariane Moffatt et Jean-­Phi Goncalves, avec la complicité de François Lafontaine, 22h22 navigue vers des territoires oniriques, sur des vagues de groove et de claviers qui tantôt bercent et tantôt font danser. Après Debout, premier extrait qui a enflammé les ondes radio ces dernières semaines, on revisite l’une de ces rencontres qui changent la vie (Rêve), on porte un regard sur les passages obligés de l’existence, sur le temps qui coule (Nostalgie des jours qui tombent), sur le départ en douceur de Domenico Mike Meduri (1932-­2014), cet itinérant dont la mort a laissé un vide dans le quartier qu’il arpentait à cœur de jour (Domenico). Ailleurs, on redit oui à l’amitié sur l’accrocheuse Miami, tandis que Les tireurs fous pointe ces drames que ramène trop souvent l’actualité.

Ça et là, le chiffre deux clignote. Deux comme dans dualité, comme dans couple d’amis ou d’amoureux; deux comme dans jumeaux, évidemment. Ceux qui ont récemment illuminé la vie d’Ariane, et qu’on devinera dans l’émouvante Les deux cheminées, se font d’ailleurs entendre sur 22h22, petits collaborateurs enthousiastes (Matelots&frères) !